Freud, Liegestuhl (c) Musée de Vienne
Freud, Liegestuhl (c) Musée de Vienne
COMITE FREUD
COMITE FREUD

Comment définir le Comité Freud ?

Emile H. Malet : Le Comité Freud regroupe, au delà de la psychanalyse représentée par d’éminentes figures dont Charles Melman, des personnalités issues de nombreux horizons culturels (juristes, politiques, scientifiques, artistes, écrivains, médecins…) français et étrangers. Notre objectif est moins de préserver la mémoire de Freud que le temps ne saurait altérer, tant la psychanalyse s’est imposée comme une discipline scientifique et une clinique thérapeutique, que de montrer sa radicale actualité. Qu’il s’agisse des droits de l’homme menacés par les régimes totalitaires, d’une médecine instrumentalisée par le scientisme et les techniques, de la sexualité gadgétisée par internet, de l’humanisme démodé, de l’idolâtrie pour le temps court et la course aux jouissances immédiates, d’un certain déclin de l’Europe et des Lumières ou d’un retour du populisme et des nationalismes, Freud a anticipé et déniaisé les esprits sur tous ces malaises qui obscurcissent la civilisation. A ce titre, Freud est notre contemporain et son œuvre doit être ennoblie en accédant au patrimoine de l’UNESCO comme un joyau littéraire et scientifique au service de l’humanité.

Quelles actions engagez-vous ?

Nous démarrons cette entreprise ambitieuse – l’accession au patrimoine immatériel « Mémoire du Monde » régi par l’UNESCO – en sachant que la patience et la détermination sont requises. Les instances internationales notamment autrichiennes ont été alertées et ce travail prendra quelques années. Nous mettrons à profit ce temps de manière studieuse et originale en organisant des manifestations culturelles et artistiques, mêlant à la fois les écrits du savant viennois avec le cinéma, la littérature, le théâtre, la peinture. Il y a une polysémie culturelle dans cette œuvre et nous nous emploierons à en revigorer les ressorts littéraires (nouvelle traduction), scientifiques (croisement avec d’autres disciplines, dont les neurosciences, l’ethnologie et la psychiatrie) et mêmes politiques. N’oublions pas que le psychanalyste viennois a été un scrutateur exigeant de son époque et que son travail s’est situé dans l’entre-deux-guerres qui vit l’Europe vaciller et chuter dans le chaos.

Et dans l’immédiat ?

Un grand colloque le 25 juin au Ministère des Affaires étrangères pour situer l’esprit et le destin européens du fondateur de la psychanalyse. Alors que les élections européennes sont menacées par une vague de populisme et d’intolérance politique, notre rendez-vous se veut un moment de réflexion et de résistance par rapport aux miasmes identitaires. N’est-ce pas le moment de renouer avec quelques valeurs qui guidèrent le savant viennois dans son travail de décryptage des maux et des désordres de la civilisation.

Nos coordonnées

Comité FREUD
10 rue Clement

75006 Paris

Téléphone : 0143256257

Email : passages4@wanadoo.fr

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Passages-ADAPes